Comment dégripper un étrier de frein ?

Etrier de frein

L’étrier de frein est une pièce qui fait partie du système de freinage d’une voiture. Il a pour rôle d’exercer une force mécanique de pression sur les plaquettes contre le disque afin de ralentir les roues. Il convertit pour cela l’huile du circuit hydraulique qu’il transforme avec les pistons en force mécaniques. On distingue l’étrier de frein fixe et l’étrier de frein flottant. Découvrez dans cet article comment dégripper un étrier de frein !

Comment savoir si un étrier de frein est mort ?

Plusieurs symptômes et éléments permettent de savoir s’il est temps de dégripper votre étrier de frein. Voici les principaux.

Tirage du véhicule

L’un de premiers signes que votre étrier de frein est grippé est que votre véhicule commence à tirer d’un côté. En effet, lorsqu’il est grippé, le piston de l’étrier de frein de revient pas bien du côté concerné. Ce qui entraîne une traînée de frein au niveau de la roue du côté atteint, occasionnant un déséquilibre de vitesse de déplacement entre le côté atteint et le côté normal. La voiture commence alors à tirer du côté droit ou du côté gauche, car la roue atteinte se déplace plus lentement que la roue normale.

Sons anormaux

Un autre signe pouvant pousser à dégripper un étrier de frein est la présence de bruits anormaux, notamment lors du freinage. Les roues vibrent au freinage. Ces bruits anormaux peuvent être des bruits aigus ou des bruits de choc brusques ou d’impact lorsqu’on appuie sur les freins. Cela est dû au fait qu’un étrier grippé n’arrive plus à arrêter de façon correcte les roues et cela peut aboutir à une usure prématurée des freins.

Fuites de liquide de frein

La fuite de liquide de frein est l’un des symptômes les plus courants de grippage d’un étrier de frein. Les étriers utilisent la pression du liquide de freinage situé au niveau du maître-cylindre et de la pédale pour actionner le piston et freiner les roues du véhicule. Le liquide ne fuit pas à cause de la présence d’un joint et d’une botte. 

Au fur et à mesure que le temps passe, l’exposition constante à la chaleur intense générée par le freinage va entraîner une usure des joints et la fuite du liquide de frein. Ceci compromet la capacité d’étanchéité du système de freinage. En conséquence, la capacité du frein à arrêter le véhicule devient presque nulle.

Comment nettoyer le piston de l’étrier de frein ?

L’un des moyens efficaces pour prévenir le grippage ou dégripper un étrier de frein est le nettoyage de son piston. Il est nécessaire au cours du nettoyage du piston de ne pas trop le sortir de l’étrier, car cela pourrait causer une fuite de liquide de freinage. Il faut aussi vérifier à la fin du freinage que le liquide de frein contenu dans votre système de freinage est effectivement compatible avec ce dernier.

 Il faudra donc commencer par écarter les plaquettes. Cela peut se faire avec un écarteur. Les pistons seront donc remis à l’intérieur de l’étrier de frein. Ensuite, retirer l’axe ou la goupille des plaquettes puis les enlever. À l’aide d’un démonte-pneu, il faudra bloquer un piston. L’autre piston non bloqué sera ensuite repoussé vers l’extérieur. Après avoir sorti le piston non bloqué, il faut le nettoyer de l’intérieur comme de l’extérieur avec un dégraissant quel qu’il soit et un coton-tige. Cela permettra d’éliminer le plus de parasites possible. Il faudra changer de coton-tige jusqu’à ce soir propre.

Puis vous nettoyez l’étrier en lui-même à l’aide d’un dégraissant. Il faut s’assurer de nettoyer la face intérieure et la face extérieure de façon correcte. Après cela, il faudra prendre un chiffon propre puis répéter le nettoyage de l’étrier.

Ce nettoyage fait, vous devez maintenant lubrifier votre piston en y frictionnant du liquide de frein ou de la graisse en suivant les règles du constructeur. Vous allez repousser le piston à l’intérieur de l’étrier à l’aise du même démonte-pneu en plastique de départ. Puis vous procéderez au nettoyage du second piston en suivant la même chronologie.

Une fois, les deux pistons nettoyés, lubrifiés et remis en place dans l’étrier de frein, ce dernier doit être encore une fois de plus nettoyé à l’aide d’un chiffon sec pour éviter la contamination des disques et des plaquettes. Enfin, les plaquettes seront remises en place dans le sens du montage et maintenues à l’aide de leur goupille ou leur axe. Et voilà le travail !

Comment graisser un étrier de frein ?

Pour que le jeu entre l’étrier et les colonnettes soit correct, il faut une couche de graisse. S’il n’y a pas assez de graisse, l’étrier va commencer à frotter les colonnettes et cela peut entraîner un phénomène de surchauffe ou dans d’autres cas déformer le disque par grippage de l’étrier. Il est donc nécessaire de graisser son étrier de frein régulièrement pour prévenir cela.

Il faut donc enduire la colonnette et le soufflet du support de l’étrier de frein de graisse après l’avoir démonté partiellement en enlevant les plaquettes. Il faut ensuite le remonter en prenant soin de nettoyer le surplus de graisse qui déborde lors de la remise ensemble des différentes parties afin d’empêcher que la graisse ne se dépose pas sur le disque ou les plaquettes. Si de la graisse s’est déposée sur le disque au cours de la manipulation avec de la main grasse, nettoyer le disque avec de l’acétone ou du trichloréthylène.

Comment réparer un étrier de frein ?

Pour dégripper un étrier de frein grippé  vous avez besoin de:

  • démonter le système de freinage pour pouvoir accéder à l’étrier;
  • plonger l’étrier de frein dans du dégrippant comme du wd-40 ou bien directement dans du liquide de frein qui va le lubrifier et le nettoyer;
  • nettoyer le piston et changez les joints;
  • remonter l’étrier dégrippé et changez le liquide de frein.

Un étrier de frein peut se gripper. Le plus important est de pouvoir en reconnaître les signes et le réparer.